À Propos
Être Bilingue

Un cerveau agile

Les recherches de la psycholinguiste canadienne, Ellen Bialystok, démontrent que le cerveau des bilingues est plus agile. Les bilingues sont efficaces dans leur fonction cognitive et meilleurs pour discerner l'essentiel du superflu.
Les recherches de la psycholinguiste canadienne, Ellen Bialystok, démontrent que le cerveau des bilingues est plus agile. Les bilingues sont efficaces dans leur fonction cognitive et meilleurs pour discerner l'essentiel du superflu. Ils sont plus aptes à gérer plusieurs tâches en simultané, à résoudre des problèmes dans les domaines verbaux et non verbaux, car ils capitalisent sur ce qu'ils savent dans un domaine pour en aborder d'autre. Un cerveau bilingue est plus actif et plus sain, d'autant plus alors que nous vieillissons. Ses recherches montrent que le bilinguisme est un outil solide dans la lutte contre la sénilité et même la maladie d'Alzheimer chez les patients plus âgés.

 
Back